Le parc Disneyland Paris

 

Présentation du Parc 

Disneyland Paris est le 4ème parc Disney à avoir ouvert ses portes le 12 avril 1992. C'est le seul parc Disney en Europe. 

Disneyland Paris est entouré de plusieurs choses (Autres parcs, Loisirs, hôtels ... ). Comme par exemple :

- Parc Walt Disney Studios, un autre parc sur les coulisses du cinéma et de l’animation.

- Disney Village , un espace commercial de divertissement et d'animation.

- Le Golf Disneyland de 27 trous.  

Il y aussi 7 hôtels Disney, chaque hôtels à un thème différents :

Disneyland Hotel,  Disney's Hôtel New York, Disney's Sequoia Lodge, Disney's Newport Bay Club,  Disney's Hôtel Cheyenne, Disney's Hôtel Santa Fé, Disney's Ranch Davy Crockett  

Il y d'autres hôtels qui ne sont pas Disney, mais qui sont liés à Disney.

( Hôtel Disney's Newport Bay Club)

Il y a plusieurs façons de venir à Disneyland Paris.

L’accès à Disneyland Paris est en constante amélioration : le parc a fait de nombreux efforts pour faciliter le transport. La qualité du réseau autoroutier de l'est parisien fait de Marne-la-Vallée une localisation de première qualité pour accéder à l'ensemble de l'Ile-de-France : 75 % du territoire urbanisé de l'Ile-de-France est situé à moins de 30 minutes de Marne-la-Vallée. Puis d’autres accès ont été créés : l’Eurostar, la gare TGV de Marne la Vallée/Chessy en sont des exemples. Ce réseau de transport très développé a facilité et stimulé les  flux touristiques.

L'emploi à Disneyland Paris

Le parc Disneyland Paris fut l’entreprise française la plus créatrice d’emplois sur  ces vingt dernières années avec la présence de ses 36 boutiques, 30 restaurants, 6 hôtels. De ce fait on a constaté que près de 56 000 emplois directs, indirects et induits en France sont liés à l’activité de Disneyland Paris. Ainsi à chaque emploi du pôle Disney correspond 2,78 emplois ailleurs en France. Les collaborateurs exercent plus de 500 métiers différents, représentent plus de 100 nationalités et parlent 19 langues, ce qui génère un impact économique et social très positif. Mais encore, ce pôle favorise la production de valeur ajoutée pour l’économie française : 43 % des recettes touristiques de la France en 2008 sont générées par ses visiteurs étrangers, ainsi qu’une production directe, induite et indirecte de 6,514 milliards € et une valeur ajoutée directe, induite et indirecte de 3,086 milliards € générées par son activité globale. L’implantation de l’entreprise en France a un impact positif sur le pays, il contribue à l’attractivité touristique, et à la création d’emplois.

Le parc est devenu l’un des plus gros employeurs privé de Seine-et-Marne avec plus de 11 000 « Cast Members », dont 10 000 en CDI. Dans le secteur de l’hôtellerie et des loisirs, Disneyland Paris Représente 44.5% des emplois de Seine-et-Marne. 90% des postes sont occupés par les résidents d’Ile-de-France. On dénombre 725 métiers représentés et plus de 95 nationalités et au total les Cast Members parlent 19 langues différentes (67% de Français, 13% d’Européens, et 20% d’autres nationalités). L’âge moyen des permanents est de 32ans avec 5 ans d’ancienneté.

Les Cast-Members sont ceux qui travaillent à Disneyland Paris ( Les personnages, les danseurs ( danseuses ), les chanteurs ( chanteuses ), tous ceux qui travaillent dans les attractions, dans les restaurants ...... etc.

 Plus de 50 000 emplois on été crées depuis l’ouverture (11 000 directement).

 L’ouverture d’un deuxième parc à thèmes, Walt Disney Studios, sur une superficie d’environs 25 ha dédié au cinéma en avril 2002 permet au groupe de recruter 1 100 personnes en CDI. Ce second parc doit permettre d’accueillir 17 millions de visiteurs sur les deux parcs dans les douze mois suivant l’ouverture. 4 500 emplois supplémentaires sont attendus ainsi qu’une retombée fiscale annuelle  de 53,4 Millions d’euros pour l’Etat et les collectivités locales. Coût : près de 630 Millions €.

 L'entreprise

Disneyland Paris est gérée par la société d’exploitation construite en 1985. Elle porte le nom de Euro Disney S.C.A, c'est à dire que c'est une Société à Commandite par Actions. C’est la société holding du Groupe. Elle est cotée en bourse. Le principal actif de la Société est sa participation de 82 % dans le capital de sa filiale, Euro Disney Associés S.C.A. E.D.A exploite le Parc Disneyland®, le Parc Walt Disney Studios®, le Disneyland® Hôtel, le Ranch Davy Crockett® ainsi que le golf et gère les activités de développement immobilier du Groupe.

La diversité des activités contribuent à la consommation et détermine une partie du chiffre d'affaires de l'entreprise, l'autre partie étant due à la vente des billets. Le chiffre d'affaire annuel de l'entreprise Disneyland s'élève à 1 milliard d'euros selon la répartition suivante : 49% provient des parcs à thèmes, 38% des hôtels et de Disney village, 10% autres et 3% de l'immobilier.

Le chiffre d'affaire a augmenté fortement depuis la création de l'entreprise en France : il est de 632 millions d'euros en 1994 et ne cesse d'augmenter jusqu'à atteindre 1220,3 millions d'euro en 2007. 


Le capital de l’entreprise est détenu à hauteur de 39.1% par la multinationale Walt Disney Company, 16,3% le prince saoudien Alwaleed. Les 44,6% restants appartiennent à 48,9% à EDL Holding Company et à 51% à Eurodisney S.A.

 

La fréquentation du Parc Disneyland Paris

Même si Disneyland Paris ramène un peu près 12 millions de personne par an, le parc a connu une ouverture assez difficile. Une fréquentation qui n'était pas à la hauteur des espérances.  Cependant, la solidité financière de la maison mère parvient à convaincre les banques de donner leur appui en 2004. Le site a accueilli 15,4 millions de visiteurs en 2009.

Fréquentation du parc de 1994 à 2002

Fréquentation du parc de 2003 à 2010

Avec environ 13 millions d’entrées payantes en 1997, Disneyland Paris est devenu en 5 ans d’existence le premier site touristique payant d’Europe.

Entre 1994 et 1997 la fréquentation du parc Disney ne cesse d’augmenter passant de 8.8 millions de touristes en 1994 à 12.6 millions en 1997.L’augmentation est due à l'inauguration de la gare TGV ( 1994 ) de Marne-la-Vallée-Chessy, au lancement de Space Mountain ( nouvelle attraction en 1995), la nouvelle liaison Eurostar (1996) et aux festivités du 5ème anniversaire du parc en 1997.

Entre 1997 et 1999 la fréquentation du parc stagne à 12.5 millions de visiteurs par an, car les attractions n'ont pas été renouvelées.

Entre 1999 et 2000 le nombre de visiteurs diminue légèrement passant de 12.5 millions de visiteurs à 12 millions.

En 1999, le projet d'ouverture d'un deuxième parc à thème, Walt Disney Studios, voit le jour.

La construction du parc Walt Disney studios en 2001 et l’ouverture de ce deuxième parc le 16 mars 2002 permet une hausse de la fréquentation passant de 12.2 millions en 2001 à 13.1 millions d’entrées en 2002. La compagnie Disney s’était fixé un objectif de 17 millions d’entrées en 2002 avec la création du nouveau parc mais seulement 13.1 millions de visiteurs sont venus à Marne la vallée.

  The Walt Disney Studios ne représente qu’un land  alors que le parc Disneyland en compte cinq pour le même prix d’entrée c'est pour cela que la fréquentation du nombre de visiteurs a faiblement augmenté. De plus, en quelques heures les visiteurs ont fait le tour de toutes les attractions. Et les décors sont moins bien réalisés que dans le premier parc.

Ce parc est principalement centré sur les coulisses du cinéma, sur l'animation et sur les nouveaux films Disney.

  De 2003 à 2005, on constate une stagnation de la fréquentation.

Une légère hausse est constatée en 2006, grâce à l'ouverture d'une nouvelle attraction : Buzz Lightyear Bataille Laser.

De 2007 jusqu'au début 2009,il y a une forte augmentation dût :

En 2007, il y a eu les festivités du 15ème anniversaire. En juin, de nouvelles attractions à Walt Disney Studios ont vu le jour et la mise en service du TGV Est Européen qui a amené plus de visiteurs. Pour finir, fin 2007, une attraction attendue par le public ouvre ses portes : La Tour de la Terreur, qui est devenue une attraction phare de Walt Disney Studios.

En 2008, une nouvelle attraction apparut : Stitch Live, qui se situe également à Walt Disney Studios.

Pour finir, début 2009, Disneyland célèbre la fête magique de Mickey.

 Par contre, le début d'année 2010 fut difficile pour Disney car la fréquentation a baissé. Elle aurait diminué de 10.5 % à cause des grèves et du froid. 

 En conséquence, le parc a fait 38,4 millions d’euros de bénéfices en moins sur les trois derniers mois par rapport aux trois précédents soit 10.5 % de baisse de chiffres d‘affaires. La dépense moyenne des visiteurs, quant à elle, est restée stable. Le chiffre d’affaire des hôtels et du Disney Village a, lui aussi, diminué de 10% par rapport au même trimestre l’année précédente pour tomber à 112.3 millions d’euros.

 Il n’y a donc qu’une seule et unique issue possible pour remédier à cette baisse : Investir.

C'est bien pour cela que Walt Disney Studios a accueilli en Juin 2010 de nouvelles attractions dans un nouveau quartier : Toys Story Playland.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×